Archives de Catégorie: Principe N°12

En attendant les framboisiers…

framboise-maladie

Il y a deux ans, par manque de temps et d’énergie,
j’ai laissé mes plantation se débrouiller dans la canicule d’alors…
pas bien, j’en suis conscient.

Une de mes planches de culture peuplée de jeunes plants de framboisier à alors vu sa population décimée par la sécheresse à l’exception d’un plan sur les 6 qui lui, a pu repartir l’année suivante.
Cette seconde année de survie le voit s’étoffer et commencer à se déployer… encore timidement et hors de la planche de culture ^^.  J’ai donc repiqué son premier rejet en bonne place.

En attendant QUE ces deux framboisiers ré investissent l’ensemble (je n’ai plus accès au cultivar  dont j’ai perdu le nom) de cette planche de culture, je vais y installer des plans de tomate. (Principe N° 12 de la permaculture, s’adapter de manière créative au changement).
-> Leurs racines contribuerons à décompacter le sol, à le nourrir par leur dégradation à la fin de la saison et à favoriser le réseau mychorisien.
-> Leur paillage et arrosage contribuerons de manière utile à maintenir la vie du sol et le garder frais cet été pour les racines des deux framboisiers rescapés de mon ancienne absence jardinière.
-> Leur présence me poussera à être plus présent dans cette partie du jardin et donc à y avoir un regard régulier tout au long de la belle saison.

Et, autant pour le compagnonnage des plants de tomates à venir que pour celui des framboisiers, j’ai implantés des calendulas (soucis).
-> Leur paillage et arrosage… idem 🙂
-> Ils contribuerons à la capacité mellifère du jardin
-> Leur floraison égaillera cette planche pour le moment peu habitée
-> Je pourrais ainsi récolter les fleurs pour mettre dans mes salades ou attendre et récolter les graines pour continuer à installer des calendula dans d’autres planches de culture.

Une manière productive d’obtenir une production ponctuelle et de favoriser la bio diversité en attendant que les framboisiers prennent toute leur place.

Tagué