Archives Mensuelles: janvier 2020

Partager équitablement les surplus.

Mon activité de jardinier me fait souvent exporter du bois de mes chantiers… plutôt que de les déposer en déchetterie, je le dépose chez des amis, des clients équipés de cheminée. A charge pour eux de terminer de débiter ce bois livré en vrac.

Je fais en sorte de répartir le bois entre les différentes personnes (point 3 de l’éthique de la permaculture)… personnes qui me préviennent lorsqu’elles ont de la cendre de cheminée à évacuer. Cendre qui sera alors saupoudrée sur mes planches de culture ou dans les massifs de mes clients avant répartition d’une couche de broyat.