Archives Mensuelles: avril 2019

De l’eau à la biodiversité

eau_bambou

On ne le dira jamais suffisamment, un jardin nourricier permacole et décroissant abrite la biodiversité, faunistique comme floristique.

La présence d’eau est l’un des facteurs de
l’établissement de la biodiversité faunistique.

Un point d’eau permet notamment aux insectes de venir se désaltérer (plus de diversité d’insectes permet, aussi, d’avoir des prédateurs aux ravageurs des cultures), aux grenouilles (elle chassent les limaces lorsqu’elles font leurs ravages noctures) de s’y établir. Il permet aussi, localement, de rafraîchir l’atmosphère lors des périodes de forte chaleur.