Archives Mensuelles: août 2015

Le bouillon blanc

Plante méllifère

Les graines de verbascum thapsus conservent leur pouvoir germinatif pendant des décennies , Trés utilisée jadis l’une de ses principales utilisations etait en particulier contre la toux. Des decoctions et infusions de feuilles ont été utilisées pour l’expectoration , la toux sèche, la bronchite, les maux de gorge et les hémorroides .Comme beaucoup d’anciennes plantes médicinales le Bouillon Blanc était lié aux sorcières : réputée pour conjurer les malédictions et les mauvais esprits . C’est une bisannuelle qui se resséme spontanément d’année en année .
* Rusticité : -18°C
* Type de terre : Toute terre , méme pauvre
* Hauteur : 1,50 à 2 métres
* Semis : Printemps ou fin d’été

http://www.babygraines.com/verbascum-thapsus-graines.php

Topo sur Le pissenlit (Taraxacum officinale)

QUALITES ALIMENTAIRES ( http://tinyurl.com/no9u8mt ) :

Il stimule les fonctions du foie, des reins, de la vésicule biliaire et renforce la vue.
En infusion : A raison d’une ou 2 tasse par jours si possible fraîchement préparée à partir des feuilles, des racines et aussi quelques fleurs. Compter environs 10 feuilles et 3 racines pour 1 l d’eau frémissante que l’on laisse infuser au moins 3 minutes. L’infusion obtenue est diurétique, stimule les fonctions rénales et par ailleurs, apporte du potatium dont les feuilles sont très riches.
En sirop (de fleurs) : Pour les sauce de salade qu’il aromatise, mélangé avec de l’huile et du vinaigre balsamique (par exemple). Très sucré, il est cependant sain et active lepancréa et donc la digestion.
Les tiges : Elles sont excellentes pour les diabétiques car elles stimulent la production d’insuline qui permet de réguler le taux de sucre dans le sang.

EN PURIN (pour les plantes) :
Le purin de pissenlit est utilisé principalement comme activateur de croissance des racines, mais aussi comme stimulant de la floraison et de la fructification du fait de sa teneur élevé en phosphore.

Associé avec du purin de consoude et du purin d’ortie vous aurez là une gamme de fertilisant complète.

Utilisation

Il contient du potassium, utile à la circulation de la sève et à l’assimilation des éléments nutritifs par les plantes et donc améliore leur résistance au gel, aux maladies, aux ravageurs, à la sécheresse.
Mais il est surtout bénéfique pour son apport en phosphore qui aide au développement racinaire ainsi qu’à la floraison et à la fructification.

Il est pour cela souvent employé comme activateur de croissance. Il peut s’utiliser avec la plupart des plantes.

Préparation

  1. Commencez par récolter 2 kilos de pissenlit avec les feuilles, les fleurs et les racines. Ce sont les racines qui sont les plus riches.
  2. Dans un récipient les mélanger à 10 litres d’eau et laisser le tout macérer. Utilisez de préférence de l’eau de pluie. L’eau du robinet étant souvent trop calcaire et elle contient du chlore ce qui peut inhiber l’action du purin.
  3. Environ une dizaine de jours plus tard lorsque de l’écume ne se forme plus en surface, le purin est prêt.

Dosage et utilisation

Le purin de pissenlit s’utilise en arrosage dilué avec de l’eau. Pour cela mélangez 1 litre de purin de pissenlit avec 5 litres d’eau.

Ensuite arrosez vos plantes normalement. Étant donné qu’il est utile pour la croissance des plantes, il est le plus souvent utilisé au printemps, lors du départ du potager.

Vous pouvez aussi arroser votre potager quelques semaines avant la mise en place de vos légumes. Pour cela ne le diluez pas et arrosez directement le sol.

Source : http://binette-et-cornichon.com/a/purin-de-pissenlit/

Salivia officinalis sauge officinale

Soigne, maux de gorge, quittes de toux et voix qui déraille. Ses principes actifs sont les molécules de tuyaule.

Ne pas trop cosommer d’infusions qui peuvent provoquer des troubles de la perception.

Piège à eau de pluie et potager vertical

Il y a fort longtemps que je me suis dit que je ferais ce petit aménagement sur mon balcon et puis le temps qui passe, les fournitures/outils à récupérer… et nous y voilà, le tout était là, ce matin, ainsi que l’envie. recupluie 1) Au premier plan, derrière le fraisier en pot, un mur végétal en cours de végétalisation. Il est constitué d’une palette simplement inclinée et reposant sur le mur de mon appartement. A l’intérieur, j’y ai glissé des bouteilles d’eau minérales remplies de terre puis encastrées les unes dans les autres tête bêche. On arrose d’en haut et l’eau se diffuse par gravité. Quand j’y aurais planté, salades, fraisiers, soucis et autres plantes comestibles récupérées ça et là, la palette et les bouteilles plastiques seront invisibles. 2) A l’arrière plan, mon dispositif de récupération d’eau de pluietoit En lieux et place de la palette (et de la jardinière habitée par un fraisier en dessous) je me contentais de poser des bouteilles en plastique afin de récupérer l’eau de pluie qui ruisselle sur mon balcon (conception d’architecte bien pratique 🙂 ) situé au dernier étage d’un toit à la mansarde.. Souhaitant gagner encore quelques décimètres carrés  j’ai donc disposé cette palette afin de libérer de la place au sol pour une jardinière. Elle sera certes moins exposée au soleil mais si le fraisier ne donne pas, je le remplacerais par des plantes moins avides de soleil. La jardinière beige cracra à aussi pour fonction de récupérer de l’eau de pluie.

Plantes envisageables pour un potager vertical :
Cerfeuil, tomates, basilic, courgette, sariette, fenouil bronze, laitue, celeris vivace, fraisier, choux, blettes, ciboulette, tulbaghia…